Assurance-vie/Rendement 2014 : la MACSF sert 3,10% en 2014 (Vidéos)

Avec un taux de 3,10% de rendement sur son fonds RES en 2014, la MACSF se place dans le haut du panier des acteurs du marché de l’assurance-vie.

Ces 3,10% sont en recul par rapport à 2013 qui affichait 3,40% de rendement. Pour son RES multisupport, le taux oscillera entre 3,10% et 3,15% selon l’encours du client. Enfin pour le contrat Madelin, le rendement grimpera à 3,20%. En 2014, la MACSF a doté sa PPE à hauteur de 60M d’euros.

La MACSF explique la baisse de ces taux de rendement par un contexte du marché obligataire dont les taux son très bas. Stéphane Dessirier, directeur général, “n’anticipe d’ailleurs pas de remontée des taux dans les prochains mois”. Il estime que les taux des fonds euros vont inexorablement baisser.

L’axe de développement de la mutuelle d’assurance se place donc du côté des unités de comptes. Ces contrats présentent l’avantage d’avoir offert de belles performances ces dernières années (entre +20,37% et +33,16% depuis 2010). Mais ils ont l’inconvénient d’être plus risqués car adossés sur une partie action plus importante. Aujourd’hui, les UC représentent 10% de la collecte de la MACSF. Cette dernière s’est élevée à 1.606M d’euros en 2014, en hausse de 17% sur un an.

En 2015, la MACSF souhaite renforcer ses positions en gestion patrimoniale. “Nous ne l’avons jamais souligné, mais nous sommes un gestionnaire de patrimoine” lance Aymeric Oudin, directeur général adjoint. En 2014, 20.000 foyers représentaient 57% de l’encours total. La mutuelle va donc choyer ces clients avant, pourquoi pas, de gonfler son portefeuille. Elle prévoit le lancement de contrat de capitalisation au mois de mars.

Concernant les nouveaux contrats eurocroissance, la MACSF ne lancera rien en 2015 estimant que les rendements servis seraient trop proches des fonds euros actuels. Mais elle regardera ce qui se fera sur le marché, car elle se dit intéressée par le produit.