Assurance-vie / Retraite : Capa Conseil publie son Panorama du marché

    Entre une assurance-vie en berne, concurrencée par le livret A, et la nécessaire anticipation de revenus complémentaires pour la retraite, Capa Conseil interroge les produits d’assurance.

    Capa Conseil, spécialiste de la veille concurrentielle et stratégique, a publié son Panorama Vie et Retraite dans lequel il revient sur les principales évolutions du marché vie et retraite en 2011. L’objectif est d’identifier les perspectives d’évolution du marché, recenser les performances des acteurs et dégager des opportunités.

    L’assurance-vie a fondu comme neige au soleil au cours du deuxième semestre de l’année 2011, subissant cinq mois consécutifs de décollecte. Une première. Et pourtant, sur les onze premiers mois de l’année, la collecte nette reste largement positive avec plus de 14Mds d’euros. Le livret A a néanmoins profité de la situation avec une collecte cumulée sur les sept premiers mois de l’année à 12,14Mds d’euros.

    Une situation qui, couplée aux annonces successives des rendements 2011, a amené à remettre en question les supports en euros. Avec la chute des marchés en euros et les incertitudes qui pèsent sur les dettes souveraines, la rémunération des fonds euros dégringole depuis 20 ans et ce produit est coûteux à financer pour les assureurs. Dans ce contexte, Capa Conseil évoque la piste des variables annuities. Critiqués du point de vue des assurés, ces supports apparaissent en revanche rémunérateurs pour l’assureur.

    Parallèlement, la réforme des retraites a permis une prise de conscience sur la nécessité de préparation anticipée pour 57% des actifs, selon Capa Conseil. Selon l’édition de l’Observatoire des retraites de l’Union Mutualiste  Retraite (UMR), la part des Français épargnant pour leur retraite stagne depuis 2009. En revanche, la proportion de ceux ayant souscrit au moins un produit d’épargne spécifique a progressé.