ASSURANCE VIE : l’attrait des taux de rendement garantis 2009

    La perspective d’une nouvelle baisse du taux du livret A à partir du mois de mai, si elle est actée par les Pouvoirs Public et même dans l’hypothèse probable où la baisse résultant d’une application mécanique de la formule de calcul n’est pas totalement répercutée (qui mettrait le taux du livret A à 1,5 % dans les conditions actuelles), conforte le regain d’intérêt en faveur de l’assurance vie… surtout au profit des contrats qui offrent des taux garantis pour l’année 2009.

    Avec un taux de l’OAT 10 ans qui oscille autour des 3,50 % et dans l’éventualité où une telle situation perdure, les rendements des contrats d’assurance vie risquent de continuer de baisser ou à tout le moins de se maintenir très en deça des 4 %. Si le taux du livret A est ramené à 2 %, les contrats d’assurance vie resteraient encore très compétitifs avec des taux évoluant autour de 3 %.

    Autant dire que dans ce contexte, la possibilité de bénéficier d’un taux garanti en 2009, dont la moyenne s’établit à 3,59 %, constitue un avantage financier appréciable. Les taux des 30 contrats mentionnés par News-Assurances (voir tableau joint) sont d’autant plus intéressants qu’il s’agit d’une rémunération minimale qui est abondée chaque année par la PAB – la participation aux bénéfices générés par le contrat- et qu’ils ne sont assortis d’aucune condition, ce qui signifie que les taux en question s’appliquent aussi bien à l’encours d’épargne géré sur le contrat qu’aux nouveaux versements.Si les annonces de taux garantis représentent une arme commerciale efficace dans la guerre des taux auxquels se livrent assureurs et bancassureurs, elles sont cependant beaucoup plus crédibles que les offres promotionnelles, en fort décalage par rapport aux conditions de marché et qui ne concernent que les versements effectués au cours d’une période délimitée ou qu’une partie des sommes placées.

    Il faut donc se montrer méfiant à l’égard des offres promotionnelles, surtout lorsqu’elles concernent de nouveaux contrats, et apprécier en tout ptremier lieu la notoriété de l’assureur, le niveau et la régularité des performance sur une période d’au moins trois ans ainsi que le montant des frais sur versements qui, au delà d’un seuil de 3 %, apparaissent comme prohibitifs.

    Consultez la liste News-Assurances des Contrats d’assurance vie (support euros) : les taux minimum garantis 2009

    A consulter également :

    175 CONTRATS D’ASSURANCE-VIE EN DETAIL SUR NEWS-ASSURANCES.COM