Assurance / Téléphone mobile : L’airbag pour smartphones limiterait la fraude à la casse

0

Le président d’Amazon a déposé un brevet sur un système antichoc pour smartphones. Cette sorte d’airbag pourrait permettre de limiter les fraudes à la casse.

Selon Le Figaro, un smartphone sur trois est endommagé l’année de l’achat et les sinistres atteignent 35 % contre 20 % sur les téléphones standards. Pour palier à ce problème, Jeff Bezos, patron et fondateur d’Amazon, a déposé un brevet aux Etats-Unis qui vise à créer un airbag pour téléphone mobile. Outre la protection du smartphone en lui même, le système pourrait permettre de limiter les fraudes à la casse, notamment en terme d’assurances.

Toujours selon Le Figaro, sur les 6 millions de téléphones mobiles français en circulation actuellement, 4 millions sont assurés pour un coût allant de de 30 à 130 euros par an. La fraude à la casse (évaluée entre 20 et 25% de l’ensemble des téléphones endommagés) connait par exemple une hausse lors de la sortie de nouveaux modèles. L’airbag pour smartphone pourrait alors constituer une protection supplémentaire quand on sait que la plupart des mobiles endommagés sont remplacés par des neufs ou des appareils conditionnés. D’après le quotidien, la plupart des réparations ont un coût supérieur à 17 euros, la casse ou la perte d’appareils créent donc un dommage qui peut s’évaluer à plusieurs millions d’euros par an.