Assurance / Gouvernance : Démissions en chaîne chez Groupama après la révocation d’Azéma

Helman le Pas de Sécheval, considéré comme le dauphin de l’ex-directeur général de Groupama Jean Azéma révoqué fin octobre, et Frédérique Granado, membre du comité de direction, vont quitter le groupe dans les prochaines semaines, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

Interrogé par l’AFP, l’assureur n’a pas souhaité faire de commentaire. Directeur général de Groupama Centre-Atlantique et ancien directeur financier du groupe, Helman le Pas de Sécheval, a annoncé sa démission jeudi dans un courrier électronique interne révélé vendredi par Les Echos et dont l’AFP a obtenu copie. « Il y a quelques semaines, je me suis adressé à vous à la suite du départ de Jean Azéma (…) pour vous dire que vous pouviez compter sur moi », a-t-il écrit. Mais « j’estime aujourd’hui ne plus être en mesure de diriger notre caisse régionale avec toute l’efficacité que requiert la situation » .

Evoquant une « décision très douloureuse », il a précisé qu’il ne partirait qu’à la fin de l’année pour laisser le temps de lui trouver un successeur. M. le Pas de Sécheval, 45 ans, est diplomé de l’Ecole Normale Supérieure. En 1997, il intègre la Commission des opérations de Bourse (COB, devenue Autorité des marchés financiers) avant d’entrer chez Groupama en tant que directeur financier de fin 2001 à fin 2009. Connu pour son sens de l’humour, il est en charge de la caisse régionale Centre-Atlantique depuis le 1er janvier 2010.

Autre départ annoncé, selon une source proche du dossier, celui de la directrice de la communication depuis fin 2002 et membre du comité de direction Frédérique Granado, 47 ans, une autre fidèle de Jean Azéma. Elle est entrée dans le groupe il y a 14 ans. Mme Granado, qui restera à son poste jusqu’à la fin de l’année, était « très attachée » à M. Azéma, a précisé cette source, soulignant que les récents changements au sein de la direction « ont précipité un certain nombre de choses ».

Après 36 ans passés au sein de Groupama, Jean Azéma a fait les frais de l’incertitude autour de la situation financière de l’assureur mutualiste. Il a été remplacé par Thierry Martel, 48 ans, qui était directeur général assurance et banque France.

Paris, 18 nov 2011 (AFP)