Assurance / Fusion : L’union ratée entre CPT et Sanitas coûte cher à ce dernier

La fusion avortée entre l’assureur suisse CPT et Sanitas aura coûté près de 3M de francs suisses à ce dernier.

Sanitas a dépensé quelque 3M de francs pour les services de conseillers externes dans le cadre du projet de fusion avec le bernois CPT, qui a échoué il y a deux semaines. L’assureur a confirmé mercredi cette information publiée par le « Blick ».

Cet argent n’est pas perdu car les connaissances acquises sont utiles pour la stratégie future, a expliqué à l’ATS un porte-parole de Sanitas, qui enregistre des frais administratifs annuels de 190M de francs pour un chiffre d’affaires de 2,4Mds de francs suisses. CPT de son côté, également interrogé par l’ATS, n’a pas souhaité donner d’indication sur ses dépenses pour le projet de fusion.

(Avec agences.)