Assurance-crédit : Coface lance une garantie court-terme sur la Grèce

L’Etat donne pour mission à Coface de couvrir les exportations françaises vers la Grèce par une assurance-crédit à court terme, avec un plafond de 200M d’euros.

Les difficultés de la Grèce et des entreprises grecques obligent les pays européens à garantir les exportations de leurs entreprises nationales vers ce pays. La France vient d’en faire de même en demandant à Coface, filiale assurance-crédit de Natixis, entreprise du groupe BPCE, et déjà en charge de la gestion des garanties d’Etat, de garantir les exportations à court terme des entreprises françaises.

Il s’agit « d’un dispositif public temporaire d’assurance-crédit » comme le détaille un communiqué, « avec un plafond total de garantie de 200M d’euros ». Coface en est gestionnaire, à la demande de l’Etat. La garantie porte pour des exportations d’entreprises française pour une durée de deux ans ou moins. Dans cette opération, c’est l’Etat qui est actionnaire, puisque c’est lui qui encaisse les primes et règlera les sinistres en cas de non-paiement. Coface sera analyste crédit, délivrera la police au nom de l’Etat, administrera le contrat et gèrera les sinistres et les récupérations précise le communiqué.