Assurance collective : April Entreprise Prévoyance sort son offre ANI-compatible

April se positionne sur l’assurance collective dans le cadre de la généralisation de la complémentaire santé. Le courtier grossiste a dévoilé les contours de son offre ANI-compatible.

L’offre d’assurance colletive ANI-compatible d’April se décompose en deux niveaux. Le premier couvre les garanties minimales imposées par le panier de soins ANI. Le second est renforcé sans dépasser les plafonds des contrats responsables.

Avec cette offre, le courtier espère bien se positionner sur le marché de l’assurance collective des TPE et des PME. Et plus particulièrement des entreprises de moins de 10 salariés. “On estime qu’une TPE sur deux n’est pas encore équipée” indique Françoise Louberssac, directrice générale d’April Entreprise Prévoyance.

Objectif sur-complémentaires

Pour autant l’objectif d’April se situe, comme beaucoup d’acteurs sur ce segment, sur les sur-complémentaires. Le courtier les a nommées renforts dans son offre. Ils sont au nombre de cinq et s’adressent aux salariés qui souhaiteraient étoffer leurs niveaux de couverture. “Le marché de l’ANI a tendance à faire baisser la prime moyenne sur le socle. Nous comptons sur les renforts pour faire remonter le niveau moyen des primes et maintenir à nos distributeurs des commissions équivalentes”, souligne Françoise Louberssac.

La mise en place de cette offre a été un véritable casse-tête pour le courtier. “Combiner assurance collective et assurance individuelle nécessite de nombreux ajustements que nous avons anticipés afin de proposer un remboursement unique et une seule carte de tiers-payant pour les salariés”, précise Françoise Louberssac.

Depuis la sortie du produit au début du mois de décembre, quelques affaires ont été réalisées. Mais le gros du marché se fera surement juste avant début 2016. Conscient de ce pic d’activités à venir et pour éviter les embouteillages de fin d’année, April propose un maintien des taux jusqu’au 31 décembre 2017 pour les souscriptions faites avant le 1er juin 2015, même pour des contrats prenant effet au 1er janvier 2016.