Assurance / Automobile : Tensions grandissantes entre professionnels de l’auto et assureurs

Le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) a estimé que le pessimisme a progressé depuis 2009 dans la profession, à la suite d’une enquête réalisée auprès de ses membres, présentée mercredi.

« Parmi les causes identifiées de cette inquiétude, les problèmes financiers ou de rentabilité et les relations avec l’assureur arrivent en premier. Mais l’évolution du comportement du consommateur rejoint le groupe de tête de leurs préoccupations », selon le communiqué. Si les professionnels « un peu ou très inquiets » étaient légèrement minoritaires lors de la dernière étude, ils sont devenus majoritaires à 53,2%, dont 22% qui se déclarent « très inquiets ».

L’enquête fait également part d’une tension économique croissante entre les assureurs et les professionnels du secteurs. Les notes attribuées par les carrossiers aux assureurs concernant le taux horaire (4/10), le taux de remise sur pièces (3/10) et de remise globale (4/10), sont toutes inférieures à la moyenne. Elles sont toutes en baisse de un point par rapport à 2009.

« Depuis deux ans, les assureurs remboursent moins, où alors essayent de rogner sur le taux horaire qu’ils veulent bien rembourser aux carrossiers », a expliqué la porte-parole de l’association à l’AFP. Enfin, 81% des professionnels dénoncent un détournement de clientèle, un chiffre égal à 2009. Ils reprochent aux compagnies d’assurance qui orientent leurs assurés vers un professionnel, sans forcément leur préciser qu’ils ont le choix. Le CNPA a traité au total 473 réponses à l’enquête réalisée par téléphone du 3 au 26 octobre 2011.

Paris, 30 nov 2011 (AFP)