Assurance Auto : L’assurance des véhicules est le premier secteur des assurances “non-vie” en France

0

L’obligation d’assurance en responsabilité civile des véhicules a un effet flagrant sur les chiffres de l’assurance : l’assurance auto, en dommages ou en responsabilité, représentait près de 30% du chiffre d’affaire estimé des assureurs en 2007, soit 17,2 sur 57,6 milliards d’euros.

L’étude sur l’assurance dans les régions publiée lundi 30 mars par la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) présente des données originales sur les répartitions des assurances en France.
Après un premier article sur l’emploi (à lire ici) regardons de plus près l’assurance auto, premier poste d’assurance non-vie en chiffre d’affaire.

Selon la FFSA, la France compte un peu plus de 31 millions de voitures particulières de moins de 15 ans. L’obligation, pour mettre en circulation un véhicule, de souscrire au moins une assurance de responsabilité civile, dite « assurance au tiers », permet d’établir avec une certaine précision le chiffre d’affaires des assureurs en assurance auto.

Dans la répartition régionale, l’Île de France est de nouveau en tête. Moins largement que pour l’emploi cependant, puisque la région compte 15,9% des véhicules de la France Métropolitaine. Mais, particularité facilement compréhensible, le chiffre d’affaire de l’assurance de ces véhicules représente 24,7% – soit un quart – des primes du territoire !
Ce résultat est logique en raison des tarifs des assurances plus élevés en Île de France. En cause, une sinistralité, des coûts de réparation et des risques accrus sont les principaux arguments des assureurs.

La Région Parisienne est la seule région à se voir inverser à un tel niveau le ratio proportion de véhicules / part du chiffre d’affaire entre niveau régional et national. A titre d’exemple, la seconde région en nombre de véhicule, la région Rhône – Alpes et ses 3,2 millions de véhicules (10,3 % du parc national) contribue à hauteur de 10,4% dans le chiffre d’affaire national.

Dernier point, les chiffres d’affaires nationaux estimés de l’assurance auto sont plus élevés que ceux de l’assurance de personnes ! En effet, si 17,2 milliards d’euros ont été dépensés en 2007 dans l’assurance auto, les assurances maladie (complémentaires santé) et de personnes (comme les garanties accidents de la vie) pèsent pour 14,9 milliards d’euros, soit 25,8% du chiffre d’affaires estimés des assurances « non-vie ».

Retrouvez l’étude complète et la méthodologie sur le site de la FFSA