Assurance / Acquisition : Le titre de Premafin s’envole après des rumeurs d’intérêt de Clessidra et d’Unipol

Le titre de la holding Premafin de la famille Ligresti, qui contrôle l’assureur Fondiaria-SAI, a bondi lundi en Bourse sur des rumeurs d’intérêt du fonds d’investissement Clessidra et de l’assureur Unipol pour sauver le groupe en difficulté.

Suspendue pour excès de volatilité durant la majeure partie de la séance, l’action Premafin a clôturé sur un bond de 42,86% à 0,2 euro. Fondiaria-SAI a pris de son côté 6,29% à 0,659 euro. En difficulté, Fondiaria-SAI a annoncé le 23 décembre la convocation d’une assemblée générale extraordinaire en février pour soumettre aux actionnaires une augmentation de capital pouvant aller jusqu’à 750M d’euros. L’opération diluera la participation majoritaire de Premafin, ouvrant la voie à l’entrée d’un nouvel actionnaire.

La presse italienne a évoqué en fin de semaine dernière l’hypothèse d’une entrée du fonds d’investissement Clessidra au capital de Premafin pour permettre à la famille Ligresti de participer à l’augmentation de capital de Fondiaria-SAI.

Une autre hypothèse est un rapprochement entre Fondiaria-SAI et son concurrent Unipol à travers la participation de ce dernier à l’augmentation de capital de Fondiaria-SAI. En juin, Fondiaria-SAI avait déjà été renfloué à hauteur de 450M d’euros lors d’une recapitalisation dans le cadre de laquelle la banque Unicredit avait pris une participation de 6,6%.

Milan (Italie), 2 jan 2012 (AFP)