Association : La Fondation Macif met le cap sur l’innovation sociale

Après 15 ans de soutien aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, la Fondation Macif est entrée dans une nouvelle phase de développement.

Son objectif pour les trois ans à venir : accentuer son implication dans des projets liés à l’innovation sociale, avec une attention particulière portée aux problématiques environnementales. Avec 3,4 millions d’euros de dotation annuelle, la Fondation fait savoir qu’elle veut incarner l’engagement mutualiste du groupe Macif pour une société plus responsable et plus humaine.

Par innovation sociale, la Fondation Macif entend « toute nouvelle pratique, stratégie, idée ou organisation mise au point pour améliorer une situation ou répondre à un besoin social, en co-création avec le bénéficiaire final ».

Pour la structure, il s’agit d’un levier essentiel pour identifier des réponses aux grands enjeux sociétaux, et ce tout dans le contexte de crise actuel. Elle souhaite, par conséquent, aller plus loin en :
• Accompagnant des projets innovants et porteurs de sens,
• Permettant aux hommes et aux femmes d’être de véritables acteurs de la transformation de leur quotidien.

Ce nouveau cap passera par une implication encore plus forte de la Fondation : il n’est plus question d’être un simple “bailleur de fonds” mais d’adopter une approche pro-active en participant à l’émergence et au développement des projets dans la durée. Une stratégie qui va de pair avec une présence accrue de la Fondation sur le terrain grâce à ses délégations régionales et nationales.

La Fondation étend par ailleurs son terrain d’action au monde entier aux côtés de partenaires locaux, nationaux et internationaux, privés et publics.

La Fondation a choisi, pour cette nouvelle étape de développement de prioriser la question de l’environnement. Comme le souligne Alain Philippe, Président de la Fondation Macif : “le mieux vivre des femmes et des hommes qui nous entourent et celui de ceux qui nous succèderont sont indissociables des réponses que nous devons apporter ensemble, aux défis environnementaux qui se posent à la société aujourd’hui”.

L’idée est donc de mettre en évidence les liens existants entre enjeux environnementaux et enjeux sociaux, en proposant des solutions nouvelles dans des domaines d’activité très variés (transport, bâtiment, agriculture, éducation, efficacité énergétique…).