Assistance Auto : Mondial Assistance a reçu plus de 80 000 appels pendant le week-end du 14 juillet

    Avec près de 15 000 dossier d’intervention ouverts en 5 jours, le week-end du 14 juillet a également été chargé chez Mondial Assistance. De l’assistance dépannage au rapatriement médicalisé, la société d’assistance a été mise à contribution. Néanmoins, ce record devrait rester isolé dans un calendrier moins chargé.

    Classé noir par Bison Futé, le samedi 11 juillet a vu s’élancer les premiers véritables flots de vacanciers – donc d’assurés – sur les routes de France.
    A cette occasion, Mondial Assistance, partenaire assisteur à la fois d’assureurs et de constructeurs a donc été mis à contribution, et annonce, dans un communiqué, avoir atteint un nouveau record dans le nombre d’appels reçus et le nombre de dossiers s’assistance ouverts.

    En cinq jours, du 11 au 15 juillet inclus, la société d’assistance a reçu et traité 81 000 appels. 15 000 cas ont donné lieu à l’ouverture d’un dossier d’intervention, que ce soit au titre d’une assurance automobile, d’une assurance voyage ou d’une assistance médicale.
    C’est par exemple le 15 juillet que la première mission d’un rapatriement médical avec l’avion spécialement affrété a été réalisée. Peu d’exotisme puisqu’il s’agissait d’un Nice – Strasbourg.

    Même s’il était difficile de comparer 2008 et 2009, le pont étant plus long cette année, Maurice Brom, directeur général de Mondial Assistance France a noté « une faible progression des appels et interventions. Nous battons cependant nos records de l’année dernière. »

    Selon Mondial Assistance, les Bouches du Rhône ont vu une forte augmentation des demandes d’assistance (+115%), comme le Var (+44%) et la Haute Garonne (+23%) tandis qu’à l’inverse, le Rhône (-22%) et la Loire Atlantique (-34%) ont réalisé un week-end plus calme.

    Finalement, le 14 juillet a marqué le seul pont de l’été, le 15 août tombant un samedi. Même si les week-ends « charnière » des 24 juillet et 1er août s’annoncent chargés, une telles situation ne devrait pas se reproduire.