Aspiration citoyenne : la Macif propose des offres sur les voitures Propres jusqu’à -35%

    Macif propose des incitations tarifaires pour l’assurance de ces voitures propres et sûres.
    Toute l’année, les sociétaires Macif bénéficient de réduction, jusqu’à -35% sur les voitures propres et jusqu’à – 20% sur les voitures sûres.

    Ces réductions cumulables s’appliquent sur la garantie Responsabilité Civile de leur assurance automobile pour toute voiture neuve ou d’occasion achetée à partir de février 2006, et reconnue par la Macif comme propre et/ou sûre. Cette réduction s’applique ensuite chaque année.
    Pour un montant d’assurance moyen de 500 euros par an, la baisse peut représenter 50 euros.

    Dans le même temps, des aspirations citoyennes se font jour en faveur de véhicules plus propres. Les Momo “mobiles moraux”, comme les nomment les observateurs des tendances de nos sociétés, ne sont plus l’exception. Ces consommateurs engagés font valoir avec raison leurs exigences éthiques et attendent des solutions pour agir au quotidien.
    Cette inquiétude quant à l’environnement rejoint une préoccupation économique. Avec l’augmentation du prix du pétrole, le poste transport qui représente déjà quelque 15% du budget moyen des ménages, s’alourdit. Le développement des voitures propres représente donc le double enjeu écologique et économique.

    La protection de l’environnement, un engagement à partager
    Très présente sur le sujet de la sécurité, la Mutuelle se révèlait plus discrète sur cette autre attente majeure des Français. Et pourtant son projet Mutualiste pose des principes cohérents avec la notion de développement durable et de nécessaire solidarité entre les générations.
    Dans ce sens, l’ambition de la Macif est d’encourager toutes les parties à agir. Il s’agit de créer un cercle vertueux en jouant sur un des leviers économiques (les tarifs d’assurance) pour favoriser conduites et achats en phase avec la mobilité durable.

    En 2006, suivant les critères retenus par la Macif, les voitures sûres devraient représenter 800 000 immatriculations sur un total de 2 millions de ventes, les voitures propres 330 000. Un potentiel qui devrait s’étendre progressivement puisque l’objectif de la Macif est d’inciter les constructeurs à intégrer la réflexion sur ces thèmes jusque dans la conception des véhicules d’entrée de gamme.

    Par ailleurs, le marché de l’occasion qui représente 59% des ventes est d’emblée concerné par ces baisses tarifaires.

    Pour la Macif, il ne s’agit donc pas de réaliser un coup promotionnel, mais bien d’intégrer la sécurité et la propreté aux critères qui servent à définir un tarif.

    Comment encourager les automobilistes et les constructeurs à agir ? La réponse de la Macif tient en quelques mots : conseils et incitations tarifaires.

    La Macif a mis en place ses propres critères.

    Sur la sécurité, elle a retenu un certain nombre d’équipements de sécurité active et de sécurité passive. Le nombre d’étoiles obtenues au test Euro NCAP est également pris en compte. Ces critères extrêmement sélectifs placent la barre très haut.

    Quant à la propreté, la Macif a choisi la norme de Kyoto de 120g par kilomètre parcouru. Là encore la barre est haute, puisque la Commission Européenne laisse aux constructeurs jusqu’à 2010 pour atteindre cet objectif. Cependant, dans le but d’inciter un maximum de conducteurs, la Macif élargit ses critères et propose une réduction tarifaire dés lors que le véhicule émet moins de 130g par kilomètre.