Dossier : Les bancassureurs poursuivent leur ascension en assurance auto

    Montée de la bancassurance, arrivée de nouveaux entrants, la concurrence est de plus en plus rude sur le marché de l’assurance auto.

    Inexorablement, les bancassureurs poursuivent leur progression sur le marché de l’assurance auto. “Chaque année, les bancassureurs conquièrent entre 0,4% et 0,5% de part de marché en assurance auto“, indique Cyrille Chartier-Kastler, président du cabinet de conseil Facts & Figures, en estimant la part de marché des bancassureurs sur ce secteur entre 10 et 11% en terme de chiffre d’affaires.

    Les bancassureurs dégagent les meilleurs ratios combinés du secteur en assurance auto. Ils totalisaient ainsi 103% de RC net en 2010 selon le Baromètre assurances dommages 2012 de Facts and Figures, contre 107,9% pour agents généraux et 105,4% pour les mutuelles sans intermédiaires (MSI). Sur ce marché, les MSI et les agents généraux sont en perte de vitesse avec respectivement une diminution de part de marché de 0,4 et 0,3 point, au profit des bancassureurs et des acteurs directs (+0,1 point).

    De nouveaux entrants

    Dernier entrant parmi les bancassureurs en IARD, la Banque Postale IARD a lancé son activité fin 2010. La filiale de La Poste qui s’appuie sur une approche multicanal, totalisait déjà 520.000 contrats IARD en portefeuille fin 2012. 120.000 assurances auto ont été souscrites en 2012 auprès de la filiale portant son portefeuille auto à 115.000 contrats, la production étant supérieure au nombre de contrats en portefeuille du fait des résiliations sur ce portefeuille récent. Le PNB de l’assurance dommages a augmenté d’environ 13M pour atteindre 15M d’euros.

    Autre bancassureur qui vient de publier ses résultats 2012, Crédit Agricole Assurances. La filiale de la banque verte a franchi le cap des deux millions de véhicules assurés en 2012. Elle totalisait ainsi 2,07 millions de contrats en portefeuille fin 2012 (+4 ,5% par rapport à fin 2011) pour un chiffre d’affaires de 722M d’euros (+6,33%).

    Les assureurs directs (via téléphone et Internet) gagnent également du terrain sur le secteur de l’assurance auto. La quasi-totalité des principaux assureurs ont mis en place des sites de ventes en ligne (IdMacif pour Macif, Direct Assurance pour Axa, Amaguiz pour Groupama, AllSecur pour Allianz,…). “Fin 2011, le marché du direct représentait environ 3% de l’assurance auto, souligne Nelly Brossard, directrice générale d’Amaguiz. Ce marché se développe un peu moins rapidement que ce qu’on a pu imaginer en 2007 mais il progresse et il va continuer à le faire à condition que les acteurs créent de la valeur et sachent répondre aux attentes des clients.”