April Premium lance une assurance « Objets d’Art » dés 75 000 € de valeurs

    Le courtier et assureur April Group lance une nouvelle offre d’assurance pour les objets d’art à destination d’un public d’amateurs plus large que la clientèle classique, généralement fortunée, selon un communiqué publié mardi.

    “April veut démocratiser l’accès à une offre réservée habituellement aux gros collectionneurs”, a indiqué Marc Lanvin, PDG d’April Premium, filiale d’April Group, joint par l’AFP ce mardi. Aujourd’hui, le particulier “a deux réflexes naturels: souscrire une assurance en ligne et/ou aller voir son courtier de proximité. Mais souvent il est impossible d’effectuer ce genre d’opération en ligne et votre courtier de proximité n’est pas plus en mesure de vous aider”, a affirmé le PDG d’April Premium.

    L’offre d’April Premium couvrant les objets d’art est proposée dès 75.000 euros de valeurs. Sa distribution se fera via les 17.000 courtiers partenaires d’April Group. “Nous devons diviser notre produit en proposant d’un côté une assurance multirisques habitation (MRH) classique et d’un autre côté une assurance séparée pour les oeuvres d’art”, a précisé M. Lanvin. “Couvrir ses objets d’art par une assurance MRH présente plusieurs contraintes: si l’objet a une valeur trop élevée, il ne peut rentrer dans le cadre de l’assurance MRH. Si l’objet a une valeur relativement moyenne, voire faible, il fera gonfler le prix de l’assurance MRH”, a ajouté M. Lanvin, justifiant ainsi l’intérêt de posséder une assurance MRH “compétitive” et une autre assurance pour les objets d’art.

    “Il faut vulgariser l’accès à ce type d’assurance, et permettre au cadre moyen d’assurer convenablement ses objets d’art”, a-t-il affirmé, insistant sur le “caractère trop confidentiel” des assurances pour les objets d’art.

    AFP