Analyse : L’opinion de Cheuvreux est devenue positive sur les valeurs assurance

Alors que la filiale de Calyon était prudente en début d’année quant aux perspectives du secteur de l’assurance, son opinion est passée à positive pour la fin de l’année.

En effet, après un premier semestre mitigé, plombé par le nettoyage des actifs, les résultats du second semestre devaient être meilleurs, et supérieurs aux attentes, selon Jean d’Herbecourt, analyste chez Cheuvreux. Les assureurs devraient terminer l’année avec des plus-values latentes sur plusieurs classes d’actifs. En particulier sur les obligations corporate, où les assureurs ont fortement investi, et qui se sont appréciés entre 10 % et 15 % depuis le début de l’année consécutivement à l’effondrement des spreads. Ainsi que sur le portefeuille actions, classe d’actifs sur laquelle toutefois les assureurs ne sont pas revenus en force. Conséquence de cet environnement favorable, les ratios de solvabilité des assureurs sont en hausse significative. De quoi relancer le mouvement de consolidation du secteur. Le marché du Bénélux, avec Fortis Assurances et SNS Reaal, ainsi que les entreprises d’assurance crédit, pourraient être les prochaines cibles. De son côté Axa a indiqué vouloir se conforter dans les pays émergeants, notamment via le rachat de minoritaires. Seul bémol à ces perspectives favorables, selon Jean d’Herbecourt, la hausse de la sinistralité sur le dommages de masse, qui devrait voir des ratios combinés largement supérieurs à 100.