Algérie : le groupe Macif va lancer une compagnie d’assurance

Le groupe français Macif, la société algérienne des assurances (SAA) et deux banques publiques vont bientôt lancer une compagnie d’assurance en Algérie, a indiqué mercredi le président de l’Union algérienne des sociétés d’assurance et de réassurance (UAR), Lamara Latrous.

Les négociations sur la création en partenariat d’une compagnie d’assurance de personnes entre la compagnie française Macif, la SAA (société nationale des assurances, publique), la Banque algérienne de développement rural (BADR) et la Banque de développement local (BDL) sont “presque achevées”, a déclaré à Alger M. Latrous, cité par l’agence APS.

Macif détiendra une part majoritaire de 34% du capital de la nouvelle compagnie dont elle assurera le management et la présidence du conseil d’administration sera confiée aux actionnaires algériens, a-t-il ajouté. La “Macif a totalement souscrit aux conditions d’investissement direct étranger” prévues dans la Loi de finances complémentaires (LFC) 2009, qui prévoit notamment que l’Algérie conserve la majorité du capital (51%) dans tous les projets d’investissements impliquant des étrangers, a encore précisé le président de l’UAR.

Il a indiqué que plusieurs demandes d’installation de compagnies étrangères qui n’ont pas accepté de se soumettre à cette disposition avaient été rejetées. Des “demandes d’agréments de plusieurs compagnies d’assurance étrangères dont le groupe français AXA pour créer des entreprises en partenariat avec des compagnies algériennes sont en cours d’étude au ministère des Finances”, a-t-il ajouté, toujours de même source.

Le chiffre d’affaires du secteur des assurances était de 76,5 milliards de dinars (730 millions d’euros) en 2009 contre 67,9 milliards de dinars en 2008, soit une hausse de 12,8%, a précisé de son coté le secrétaire du Conseil national des assurances (CNA), Abdelhakim Benbouabdallah.

Alger, 5 mai 2010 (AFP)