AIG vend son siège new-yorkais pour une centaine de millions de dollars

    0

    Le groupe américain d’assurances AIG, nationalisé à l’automne, va céder pour une centaine de millions de dollars son siège à New York à une banque coréenne et un promoteur immobilier, selon le Financial Times de mercredi.

    D’après le quotidien économique, qui cite des sources proches du dossier, AIG aura quitté tous ces locaux de 1,4 million de mètres carrés, répartis dans un immeuble et une tour des années 1930, d’ici à la fin 2010. Les termes de la transaction entre AIG d’une part et Kumbo Investment Bank et Youngwoo Associates d’autre part n’ont pas été divulgués.

    Des agents immobiliers new-yorkais avaient estimé que les locaux valaient au plus 100 dollars par mètre carré, soit un maximum de 140 millions de dollars. Il y a quelques années encore, ils auraient valu 400 dollars par mètre carré, avance le quotidien. La tour Art Déco, haute de 66 étages, date de 1932. AIG s’y était installé en 1976, à une époque où il était plus en vogue pour les institutions financières de quitter New York, rongée par la délinquance. Le dernier étage, sous un dôme, abrite la salle à manger des cadres dirigeants et est décorée d’art chinois, rappelant les origines asiatiques du groupe.

    Nationalisé depuis l’automne et ayant reçu au total plus de 170 milliards de dollars d’aide fédérale, AIG est contraint de céder des actifs pour rembourser l’Etat. Il avait déjà vendu fin mai un autre immeuble de prestige, dans le quartier des affaires de Tokyo, face à l’enceinte du palais impérial. L’assureur-vie japonais Nippon Life doit verser 1,2 milliard de dollars en numéraire pour ces locaux.

    Par ailleurs AIG a annoncé mercredi avoir bouclé la cession d’une large partie de ses parts dans sa filiale de réassurance-dommages Transatlantic Holdings, pour 1,36 milliard de dollars. AIG détenait jusqu’alors 59% du capital de Transatlantic. Sa participation est désormais limitée à 13,9%, après l’exercice d’une clause de surallocation.

    AFP