AIG en passe de trouver un accord pour vendre ses assurances auto à Zurich Financial Services

    L’assureur américain AIG, renfloué à hauteur de 170 milliards de dollars par l’Etat fédéral, est en discussions avancées avec le suisse Zurich Financial Services (ZFS) pour lui céder ses activités d’assurances automobiles aux Etats-Unis, affirment mercredi le Financial Times et le Wall Street Journal.

    Le FT chiffre la transaction à “environ deux milliards de dollars”, tandis que le WSJ avance une fourchette allant de 1,5 à 2 milliards de dollars. Dans les deux cas, l’opération constituerait la cession la plus importante pour l’assureur, qui s’est déjà séparé de dix activités pour rembourser les sommes versées par les pouvoirs publics.

    Les négociations entre les deux groupes, évoquées depuis plus de deux mois par la presse économique, “pourrait toujours capoter”, mais “un accord pourrait être annoncé dans les prochains jours”, selon le quotidien économique britannique, qui cite des sources proches du dossier. Selon le WSJ, l’annonce pourrait intervenir dès jeudi. Le FT précise que l’assureur américain MetLife a également fait part de son intérêt.

    AIG, nationalisé de fait depuis son sauvetage à l’automne dernier, est en quête d’argent frais pour rembourser les sommes vertigineuses versées par les pouvoirs publics. Mardi, le président américain Barack Obama avait prévenu que sa restructuration, comme celle du secteur automobile, allait imposer des “choix difficiles et parfois impopulaires”.

    AFP