AIG devrait céder son siège au Japon pour 1 milliard de dollars

    aig-70L’assureur américain en difficulté AIG, sauvé de la faillite à l’automne par les pouvoirs publics, est sur le point de vendre son siège au Japon pour environ 1 milliard de dollars, a indiqué lundi le Wall Street Journal (WSJ).

    Selon le quotidien financier, citant des sources proches du dossier, une compagnie d’assurances japonaise devrait acquérir cet immeuble de 15 étages situé en plein centre de Tokyo, mais la date de conclusion d’un accord restait inconnue en raison de la fermeture des marchés japonais jusqu’à mercredi.

    Ce serait, rappelle le WSJ, l’une des plus grosses cessions de AIG depuis sa quasi-faillite et sa nationalisation de fait à l’automne.

    Ayant reçu au total plus de 170 milliards de dollars d’aide fédérale et contraint de céder des actifs pour rembourser l’Etat, AIG avait annoncé mi-avril la vente de ses activités d’assurance automobile aux Etats-Unis au suisse Zurich Financial Services pour 1,9 milliard de dollars.

    Par ailleurs, selon des sources proches des discussions citées lundi par le Wall Street Journal, l’assureur serait également sur le point de céder sa filiale International Lease Finance Corporation (ILFC), un loueur d’avions.

    AIG avait annoncé fin mars s’être engagé à poursuivre le financement d’ILFC jusqu’en mars 2010 mais avoir bon espoir de le vendre d’ici là. Le Financial Times avait de son côté affirmé la semaine dernière que le groupe avait reçu trois offres de reprise, toutes inférieures à 5 milliards de dollars.

    AFP