AIG a récupéré plusieurs milliards de dollars sur des dérivés de crédit

L’assureur américain AIG a perçu des milliards de dollars au deuxième trimestre de la part de plusieurs banques au titre de remboursements liés à des dérivés de crédit, révèle jeudi le Wall Street Journal.

Selon des sources proches du dossier, citées par le quotidien, le montant exact reçu par AIG n’est pas connu mais il pourrait avoir atteint 3 milliards de dollars. Goldman Sachs à lui seul a versé environ un milliard de dollars, est-il précisé.

La somme versée à AIG est liée à des dérivés de crédit, produits financiers complexes que l’assureur proposait, permettant de se couvrir contre le risque de non remboursement d’actifs, comme des prêts immobiliers par exemple.

Plusieurs banques ont souscrit de tels contrats auprès d’AIG mais ont exigé en retour que l’assureur apporte plusieurs milliards de dollars de garanties, au cas où les actifs se déprécieraient ou perdraient leur valeur.

Or, les marchés de crédit se sont nettement redressés depuis le deuxième trimestre, pour les produits financiers complexes, ce qui a permis à AIG de récupérer les sommes mises en garantie.

AIG, qui a 100.000 clients institutionnels dans le monde, doit rembourser à l’Etat américain, qui lui a permis d’éviter la faillite en septembre 2008, 180 milliards de dollars de fonds publics.

Washington, 29 oct 2009 (AFP)