Aesio/Macif : Vers un réseau de soins commun

Adrien Couret, directeur général du groupe Macif et Jean-Philippe Dogneton, directeur général délégué

Devant l’Association nationale des journalistes de l’Anja, Adrien Couret et Jean-Philippe Dogneton, respectivement directeur général et directeur général délégué du groupe Macif, ont détaillé un peu plus le rapprochement avec Aésio. Ils se sont également exprimés sur les tarifs en dommages et la révision de Solvabilité 2.

Création d’Aesio/Macif

Le 5 février dernier, Aesio et Macif signaient un pacte fondateur en vue de la création du groupe prévue pour le 1er janvier dernier. Devant les journalistes de l’Anja, Adrien Couret et Jean-Philippe Dogneton ont livré quelques détails supplémentaires sur la future gouvernance du rassemblement. La Sgam, qui sera la structure faîtière du groupe, sera à majorité Macif alors que l’UMG, qui regroupera Aésio Mutuelle et Apivia Macif Mutuelle, sera à dominante Aésio.

Ce rapprochement n’aura pas d’impact sur les ressources humaines. « Ce rapprochement est un projet de développement qui vise à ce que le tout soit plus grand que la sommes des parties », avance Adrien Couret

Une nouvelle marque, mais institutionnelle

Le rapprochement entre Aésio et Macif implique la création d’une Sgam à laquelle seront arrimées la SAM Macif et l’UMG. Cette Sgam aura un nom. « Une chose est certaine, nous n’accolerons pas les noms Aésio et Macif pour la dénomination de la Sgam », a indiqué Adrien Couret. « Ce nom sera une marque institutionnelle. Elle n’a pas vocation à devenir une marque commerciale. Notre projet repose sur un modèle multi-marques », ajoute le directeur général.

Commercialiser des contrats dommages dans les agences Aesio

Adrien Couret a écarté toute idée de fusion entre Aésio et Macif. Les deux marques ainsi qu’Apivia seront préservées et chaque mutuelle distribuera les produits d’assurance de personnes et dommages sous sa propre marque. Les deux groupes ont déjà expérimenté ce modèle au sein de Prévoyance Aésio Macif : les mutuelles distribuent les produits de PAM sous leurs marques respectives.

A la recherche d’un réseau de soins

Le directeur général du groupe niortais a annoncé le lancement d’un appel d’offres pour retenir un réseau de soins commun pour Aésio Mutuelle et Apivia Macif Mutuelle. Aujourd’hui, Macif Mutualité a un accord commercial avec Santéclair et les mutuelles du groupe Aésio travaillent avec Kalixia. À partir de 2021, toutes les mutuelles travailleront avec le même opérateur. Le futur groupe mutualiste souhaite monter au capital du réseau de soins retenu, selon le directeur général du groupe Macif.

Tarifs 2020 en dommages et en santé

« Le coût de la réparation continue d’augmenter. Et même si la fréquence a reculé en 2019, je ne crois pas que cette baisse s’inscrira dans le temps, a pointé Jean-Philippe Dogneton. A cela s’ajoutent les effets bonus/malus, les effets du vieillissement du parc et les taux bas. C’est très compliqué, avec tous ces paramètres, de donner une majoration moyenne. Pour simplement compenser ces éléments, il faut une hausse de 2% des cotisations ».

En habitation, le groupe prévoit une majoration moyenne « un peu supérieure à 2%, pour une hausse de la charge comprise entre 2 et 3% », précise ce dernier.

En santé, le groupe s’était déjà prononcé sur un gel des cotisations. Jean-Philippe Dogneton a toutefois tenu à réagir à la polémique sur les tarifs lancée par l’UFC-Que Choisir : « Contrairement à ce qui est dit, tout le monde n’évolue pas dans le même environnement. Les structures de portefeuille, les modèles de distribution ou encore la répartition individuel/collectif diffèrent d’un acteur à l’autre ».

Solvabilité 2

Le groupe Macif suit de près la révision de Solvabilité 2. « Nous avons deux exigences : moins de reporting et pas de charge en capital supplémentaire », a soulevé Adrien Couret.

Mariona Vivar, Florian Delambily