Acquisition : Tokio Marine Holdings rachète HCC Insurance pour 7,5Mds de dollars

La compagnie d’assurances japonaise Tokio Marine Holdings a annoncé mercredi un accord définitif d’acquisition de 100% du groupe américain HCC Insurance pour 7,5Mds de dollars (6,6Mds d’euros).

Ce rachat, approuvé à l’unanimité par les conseils d’administration des deux compagnies, s’inscrit dans la stratégie de croissance internationale de Tokio Marine qui a déjà pris le contrôle de plusieurs firmes d’assurances étrangères ces dernières années. Le groupe japonais avait notamment mis la main en 2012 sur une autre société américaine, Delphi Financial Group, pour la somme de 2,66Mds USD.

Tokio Marine, qui ne détient pour l’heure aucune part dans HCC, paiera en numéraire, avec ses liquidités complétées par des prêts. Il propose 78 dollars par action, soit une prime de 35,8% par rapport au cours moyen du titre HCC sur le dernier mois. “Tout au long de notre expansion, nous avons continué à chercher des occasions d’acquisition de haute qualité pour améliorer le rendement de notre capital et élever le niveau de rentabilité”, a expliqué l’assureur nippon dans un communiqué.

“HCC est un acteur majeur qui propose notamment aux États-Unis des assurances spéciales couvrant des risques qui ne sont pas pris en charge par les polices d’assurance standard, un domaine qui nécessite une expertise technique particulière”, a-t-il poursuivi.

HCC est également présent au Royaume-Uni, en Espagne et en Irlande. Cette acquisition est censée accélérer la croissance de Tokio Marine “grâce à un portefeuille de produits diversifiés à l’échelle mondiale”.

Tokio Marine attend de cette opération une consolidation de son assise financière “via l’amélioration de la rentabilité et une croissance durable des bénéfices”. Tokio Marine Holdings a dégagé durant l’exercice 2014/15 un bénéfice net de 247Mds de yens (1,9Md d’euros alors), en hausse de 34% sur un an.

Ce groupe couvre plusieurs grandes sociétés d’assurances elles-mêmes issues de divers mouvements de consolidation, comme Tokio Marine & Nichido Fire. Les racines de cet assureur remontent à l’ère Meiji (1868-1912), celle de l’ouverture du Japon et de son industrialisation, avec la création de Tokio Marine Insurance en 1879, première société nippone de ce type dont l’activité consistait notamment à assurer les coques de navires.

Les domaines de compétence de Tokyo Marine se sont étendus ensuite, notamment avec des succursales dans de nombreux pays après 1945, avant qu’il n’entreprenne une croissance par acquisitions. Le secteur japonais de l’assurance dans son ensemble mène d’ailleurs ces dernières années une forte offensive à l’étranger.

En février, le géant de l’assurance-vie Dai-ichi Life avait bouclé le rachat de l’américain Protective Life pour 5,55 milliards de dollars (4,87Mds d’euros), une opération dévoilée en juin 2014. Peu après, Sompo Japan Nipponkoa avait annoncé une prise de participation de 7,8% dans le réassureur français Scor, assortie d’une intention de monter ultérieurement à “au moins 15%”, devenant ainsi son premier actionnaire.

Fin 2013, Sompo avait déjà racheté 100% du réassureur britannique Canopius pour environ 700M d’euros.