Acquisition : Tokio Marine achète Delphi Financial pour 2,66Mds de dollars

La compagnie d’assurances japonaise Tokio Marine Holdings a annoncé mercredi un accord portant sur l’acquisition de la société américaine du même secteur Delphi Financial Group pour la somme de 2,66Mds de dollars.

« Tokio Marine fait de l’extension de ses activités internationales un objectif prioritaire à moyen et long terme », a justifié le groupe nippon qui a déjà procédé à divers rachats de sociétés étrangères en 2008.

« Nous renforçons nos affaires via des acquisitions s’ajoutant à la croissance organique, en équilibrant notre stratégie entre les marchés des pays développés et ceux des pays émergents en forte croissance », a poursuivi Tokio Marine.

Delphi est une société employant 1.900 personnes, fondée en 1987 via le rachat d’autres compagnies plus anciennes.

L’acquisition par Tokio Marine, qui sera financée par la trésorerie de la firme complétée par des emprunts, va permettre au groupe d’établir « une nouvelle excellente structure opérationnelle aux Etats-Unis, le plus gros marché de l’assurance dans le monde, et d’y augmenter significativement ses profits », s’est encore réjouie l’entreprise nippone.

Tokio Marine estime que la part étrangère de ses activités d’assurances dans le total va passer à 46% grâce à cette acquisition, contre 37% actuellement, et que son porte-feuille d’activités va s’en trouver diversifié.

L’opération, qui se fera via une filiale américaine de Tokio Marine, devrait être achevée au cours du premier trimestre du prochain exercice budgétaire, soit entre avril et juin 2012.

Cette transaction reste toutefois soumise à l’approbation des autorités compétentes des Etats-Unis et du Japon.

Les entreprises japonaises sont actuellement enclines à procéder à des achats de sociétés étrangères non seulement pour étendre rapidement leurs activités hors de l’archipel, où la population tend à diminuer, mais aussi parce que la vigueur actuelle de la monnaie japonaise leur donne une force de frappe supérieure pour ce type de transactions.

L’Etat japonais encourage en outre les acquisitions de firmes à l’extérieur.

Tokyo, 21 décembre 2011 (AFP)