Acquisition : Les discussions tournent court entre Groupama et la CDC sur le dossier Belambra

Les négociations entre la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et Groupama sur Belambra (ex-VVF) sont au point mort. Pourtant, il y a quelques jours, Le Figaro affirmait que l’organisme public allait racheter au fonds de l’assureur, Groupama Private Equity, les 55 % qu’il détient dans le capital du spécialiste des centres de vacances.

Si la CDC est bel et bien intéressée pour monter à 95 % du capital, elle n’est pas disposée à le faire à n’importe quel prix, en tout cas pas au montant de 200 à 250 millions d’euros qui avait fuité il y a quelques jours dans la presse. Une fourchette qui a mis fin aux discussions, au moins temporairement. Belambra détient 56 résidences et clubs, ainsi que 9 000 appartements.