Acquisition : Groupama pourrait entrer dans le capital d’un assureur italien

L’assureur français Groupama devrait prendre une participation dans la holding Premafin de la famille Ligresti qui contrôle l’assureur italien Fondiaria-SAI, affirme vendredi le quotidien économique Il Sole 24 Ore.

A la Bourse de Milan, Fondiaria-SAI et Premafin étaient suspendus « temporairement » des négociations, a annoncé dans un communiqué le gestionnaire de la place financière, Borsa Italiana, mais sans donner d’explications.

« L’accord serait proche sauf coup de théâtre: Salvatore Ligresti est prêt à prendre en considération l’entrée de Groupama dans la galaxie familiale », écrit le quotidien économique. Groupama devrait entrer au capital de Premafin, aux prises actuellement avec la restructuration de sa dette, mais sans prendre de participation de contrôle, ajoute le journal.

Cette opération ne serait toutefois que le « premier pas » vers un accord plus large à propos de Fondiaria-SAI, poursuit Il Sole. Un porte-parole de Premafin n’était pas joignable dans l’immédiat pour commenter ces informations.

Selon Il Sole, l’homme d’affaires français Vincent Bolloré, qui détient un peu plus de 5% de Premafin après être monté progressivement au capital depuis septembre, aurait joué un rôle central dans les négociations entre Premafin et Groupama.

MILAN (Italie), 29 oct 2010 (AFP)