Acquisition : Un conglomérat chinois va racheter l’assureur Genworth pour 2,7Mds de $

Un conglomérat chinois, China Oceanwide Holdings, va racheter l’assureur américain coté à New York Genworth Financials pour 2,7 milliards de dollars (2,48 milliards d’euros), ont annoncé les deux compagnies, dernière en date d’une série d’acquisitions chinoises à l’étranger.

China Oceanwide Holdings, fondateur et actionnaire de référence de la China Minsheng Bank, a proposé de racheter toutes les actions en circulation de Genworth pour un montant unitaire de 5,43 dollars en numéraire, selon un communiqué commun publié dimanche. Cet accord intervient au milieu d’une frénésie d’acquisitions réalisées à l’international par des entreprises chinoises désireuses de savoir-faire industriel et de meilleurs rendements. Les plus spectaculaires ont été celles du studio hollywoodien Legendary, du fleuron allemand de la robotique Kuka et du géant suisse de l’agrochimie Syngenta.

Genworth, fondé en 1871, compte près de 4 millions de clients en assurance-vie, mais assure aussi les crédits immobiliers, d’après son site internet. L’offre d’Oceanwide constitue un supplément de 4,22% par rapport à la valeur de l’action Genworth à la clôture vendredi. « Genworth est un leader chevronné dans l’assurance pour l’immobilier et la santé », a indiqué dans un communiqué Lu Zhiqiang, le président d’Oceanwide. Celui-ci promet un « soutien financier essentiel aux efforts entrepris par Genworth afin de restructurer ses opérations d’assurance-vie aux Etats-Unis. »

La firme chinoise, basée à Pékin, s’est également engagée à apporter un montant complémentaire de 600 millions de dollars à Genworth afin de remédier à sa dette. Oceanwide injectera par ailleurs 525 millions de dollars de liquidités dans la branche assurance-vie. Le patron de la compagnie américaine, Tom McInerney, a décrit le groupe chinois comme « un acheteur idéal » et assuré que l’investissement servait « au mieux les intérêts des actionnaires de Genworth ».

Oceanwide contrôle plusieurs compagnies financières, dont Minsheng Holding, coté à la Bourse chinoise de Shenzhen. Le groupe a investi dans l’immobilier aux Etats-Unis, avec une tour qui deviendra bientôt la deuxième plus élevée de San Francisco, et un projet résidentiel et hôtelier d’un montant de plus d’un milliard de dollars à Los Angeles, selon son site internet. Lu Zhiqiang est la neuvième fortune de Chine, selon le classement du magazine spécialisé Hurun. Une fois l’opération conclue, Genworth deviendra une filiale d’Oceanwide et conservera son équipe dirigeante aux Etats-Unis. L’offre d’Oceanwide reste soumise à l’approbation des actionnaires et la clôture de la transaction est envisagée d’ici mi-2017, indique le communiqué.