Acquisition : Apax et Bridgepoint lorgnent sur la CEP

Trois fonds d’investissement, dont Apax et Bridgepoint, sont sur les rangs pour racheter la Compagnie européenne de prévoyance (CEP), un important courtier en assurance-vie, rapporte le quotidien Les Echos lundi.

Les fonds français Apax et britannique Bridgepoint, qui s’étaient déjà unis pour racheter les chaînes de bijouterie Histoire d’Or et Marc Orian, ont déposé une offre commune auprès du fonds d’investissement français PAI Partners, qui contrôle le spécialiste de gestion d’assurance-crédit.

Le duo français va affronter deux spécialistes anglo-saxons des services financiers: le britannique AnaCap, qui gère plus de 1 milliard d’euros et l’américain JC Flowers, qui gère plus de 7 milliards d’euros de dollars dédiés au secteur, indiquent Les Echos. PAI Partners espère tirer de 800 millions à 1 milliard d’euros, selon la presse, un prix qui lui permettrait ainsi de quintupler son investissement initial.

PAI avait acquis la société nantaise en 2005 auprès de la famille Bessé, en laissant au management une participation supérieure à 30% du capital. Une des fragilités de la CEP est sa dépendance envers son plus gros client, le groupe BPCE, qui génère plus de la moitié de son volume d’activité.

PAI Partners souhaite par ailleurs vendre sa participation (50%) dans le fabricant de yaourts Yoplait.

Paris, 7 mars 2011 (AFP)

CP : 1suissech-Flickr