Acquisition : 5 administrateurs sur 6 d’Axa APH approuvent l’offre d’AMP

La nouvelle offre de l’Australien AMP pour racheter Axa APH a presque convaincu l’assureur Axa Asia Pacific Holdings (Axa APH), dont cinq administrateurs sur six sont favorables à la proposition, a indiqué mardi la filiale du français Axa.

La compagnie australienne d’assurances et de gestion de patrimoine AMP a fait une nouvelle offre lundi, valorisant Axa APH à 13 milliards de dollars australiens (9,34 milliards d’euros). AMP a relevé son offre à 6,43 dollars australiens par action, en cash ou en action AMP. La précédente offre de 6,22 dollars par action avait été rejetée en décembre 2009 par Axa APH, estimant que l’offre en numéraire était trop faible.

Pour aboutir, l’offre doit maintenant être approuvée à l’unanimité des six membres indépendants du conseil d’administration. La compagnie a indiqué que cinq y étaient favorables et que le sixième souhaitait obtenir des informations complémentaires. “Une majorité de directeurs indépendants estime que la proposition d’AMP et AXA apporte aux actionnaires minoritaires une valeur correspondant à leur investissement, ainsi qu’une bonne protection en cas de problème”, a déclaré le président d’Axa APH, Rick Allert. “Par conséquent, nous pensons que l’offre est dans l’intérêt des actionnaires minoritaires d’Axa APH.”

L’opération, dans laquelle AMP et la maison mère française Axa sont associés, doit permettre à Axa de se désengager de Nouvelle-Zélande et d’Australie pour se concentrer sur l’Asie, où l’assureur français est encore peu présent en assurance vie et en épargne.

Selon les analystes, en dépit d’une divergence au sein du conseil d’administration d’AxA APH, la nouvelle offre devrait être validée. “Compte tenu que cinq administrateurs sur six ont dit oui, je serais surpris que l’offre n’aboutisse pas”, a déclaré Peter Vann, responsable des recherches au sein du cabinet, Constellation Capital Management, cité par Dow Jones Newswires.

Sydney, 16 novembre 2010 (AFP)