5 NOMINES POUR LE “PRIX MAIF POUR LA SCULPTURE”

    0

    Le 12 juin dernier, le jury du Prix MAIF pour la Sculpture s’est réuni à Paris pour étudier et nominer, parmi les 71 dossiers reçus, les 5 artistes susceptibles de remporter la première édition du prix MAIF. Désormais, il reste 3 mois à ces 5 nominés pour préparer la maquette à l’échelle 1 de leur oeuvre proposée. Résultat : le 7 octobre 2008.

    Un mois et demi après l’appel à candidature, le jury du Prix MAIF pour la Sculpture s’est réuni la semaine dernière pour déterminer les 5 artistes élus lors de cette première phase. Un choix jugé “difficile” par les experts, compte tenu de la qualité du travail proposé et du nombre de dossiers réceptionnés. En effet, 71 dossiers, envoyés depuis toute la France ont été examinés. Pour mémoire,
    la vocation du Prix est de récompenser et de faire reconnaître le talent d’un jeune artiste émergent dans la discipline du bronze.

    Jeudi 12 juin en fin d’après-midi, les 7 membres du jury ont finalement retenus les 5 artistes suivants :
    – ELODIE SABARDEIL (née en 1984) pour Nappe phréatique, une réflexion sur le mobilier et la charge
    émotionnelle qui en découle ;
    – ELSA SAHAL (née en 1975) pour Paysage, une oeuvre qui aborde la question humaniste de l’homme par rapport à son environnement ;
    – PASCAL BIRCHER (né en 1972), pour Gum, pièce qui résulte d’un geste parmi les plus dérisoires mais également parmi les plus emblématiques de la société de consommation : celui de mâcher un chewing-gum ;
    – FLORENTINE ET ALEXANDRE LAMARCHE-OVIZE (1978 et 1981) pour Pictogramme figuré et réel digéré, sculpture-sandwich qui se nourrit de l’imprévu et du domestique, éléments construisant l’histoire singulière de chaque individu ;
    – STÉPHANE PENCHREAC’H (né en 1970) pour La Source, métaphore littérale de l’imagination et de son renouvellement perpétuel.

    Les critères établis pour ce Prix – qualité, savoir-faire, paternité, originalité, émergence, légitimité du projet pour le bronze… – ont été énumérés à de nombreuses reprises afin de départager les dossiers en lice.

    Les 5 nominés ont désormais un peu moins de trois mois pour livrer leur maquette échelle 1 au jury du Prix MAIF pour la Sculpture, qui se réunira de nouveau mi-septembre pour désigner le lauréat.
    C’est en effet devant une maquette en taille réelle que les experts détermineront lequel des 5 nominés bénéficiera du financement intégral de la MAIF pour fondre en bronze son projet.
    Ce choix sera officialisé début octobre, lors de la cérémonie de remise du Prix. D’ici là, les 5 nominés auront travaillé leur projet grandeur nature, donnant à ce prix, dés sa première édition, une résonance et des gages de qualité tout particuliers.

    Les projets seront prochainement consultables sur le site Internet du Prix MAIF pour la Sculpture et sur les sites des partenaires : www.maif.fr/prix-sculpture

    [ad#pub-assurances]